Vacances aux Mille-îles

Les Mille-Îles (Thousand Islands) sont un archipel sur la frontière entre les États-Unis et le Canada, dans le fleuve Saint-Laurent, là où ce dernier émerge du coin nord-est du lac Ontario. Les îles s’étendent sur environ 80 kilomètres en aval de Kingston dans l’Ontario. Les îles canadiennes font partie de l’Ontario, les îles américaines font partie de l’État de New York.

Des 1 865 îles répertoriées, certaines ont plus de 100 km² de superficie alors que d’autres sont petites et n’abritent que des oiseaux de mer migrateurs. Le nombre d’îles a été déterminé en utilisant le critère affirmant que n’importe quelle île doit être au-dessus de niveau de l’eau pendant 365 jours par an, qu’elle doit abriter au moins deux arbres ou arbuste et faire au minimum 6 pieds carré, soit un peu moins de 2m².

Quelques-unes des Mille-Îles qui s’égrènent dans les méandres du fleuve Saint-Laurent sont loties de cabanes ou de résidences d’été, accessibles en bateau ou par des ponts. Celles proches des rives peuvent être occupées par des hôtels. La construction sur ces îles est contrôlée.

Source : Wikipedia

Wow!!!

On nous disait qu’il fallait absolument aller aux Mille-Îles. On nous a dit aussi, que l’eau était tellement claire, qu’on voyait le fond à plus de 15 pieds. Il fallait emmener notre kit de plongée en apnée… Et je vous le dis : Allez-y!!!

Jour 1

ecluses-beauharnois

Nous sommes partis de Melocheville un vendredi après-midi  pour prendre les Écluses de Beauharnois à 15h30. Après 2 heures d’attente aux écluses de Beauharnois (navires commerciaux ayant la priorité), nous arrivions au Parc Sauvé à Valleyfield vers 19h30. Notre arrivée à notre 1re destination fût à la quasi noirceur. Vive les écluses commerciales! Prévoyez 60$ comptant ou votre carte de crédit pour le paiement. Il y a 2 écluses.

Jour 2

L’île Georgina

1000Iles2012 026

De Valleyfield au lac Saint-François à l’Île Georgina aux Mille-îles en 1 journée. La rivière Saint-Laurent était tellement mouvementée, on s’aurait cru en pleine océan. Pas besoin de vous dire que le capitaine en avait sa claque à son arrivée sur la Millionnaire Alley. Ce soir là, nous avons dormi tout juste en dessous du pont de la route 137 (la 81 aux É-U). Quelle belle vue que nous avions quand le soir, le pont était illuminé. Heureusement les vents sont tombés. 21 îles au total appartiennent à Parc Canada où l’on peut s’amarrer lorsqu’il y a de l’espace disponible. Premier arrivé, premier servi. Prenez le temps de vous procurer l’information nécessaire avant de partir car si, à première vue vous n’y trouvez pas de quais libres, vos informations recueillies avant votre voyage peuvent vous être grandement utiles.

Durant notre séjour, nous n’avons que visité 4 îles, sur les 21. L’île Georgina est sans aucun doute l’une des plus belles. Nous avons eu la chance de discuter avec beaucoup d’habitués de la place qui nous ont suggéré tout plein d’endroit à explorer. Malheureusement 5 ou 6 jours c’est bien peu pour tout y découvrir.  Un habitué de la place a emmené mon copain faire un tour de dinghy pour lui faire connaître d’autres petits coins de paradis autour de l’ile. Si vous avez la chance d’apporter votre dinghy ou d’en louer un, vous pourrez découvrir davantage.

Jour 3

L’île McDonald

Milles-Îles

Départ de l’île Georgina pour l’Île MacDonald. Évidemment cet itinéraire n’était pas planifié puisque premier arrivé, premier servi. Très belle île, à conseiller. Nous y avons fait de la plongée en apnée pour le première fois aux Mille-îles. C’est là que les vrais vacances ont commencées. C’est avec l’arrivée d’une bande de jeunes hippies que nous avons appris qu’aux Mille-îles, il y a possibilité de louer une maison flottante afin de pouvoir visiter les îles à défaut de ne pas posséder de bateau.

On ignore combien ils étaient dans ce bateau style maison, chose certaine, à la quantité qu’ils étaient, le bateau leur probablement revenu à 2$ chaque par jour. Bonne façon de voyager économiquement. Bref ils furent de très bons voisins de quais même si à eux seuls ils auraient pu remplir un autobus de style Coach. Ce qu’il y a d’excellent aux Mille-îles, c’est que sur chaque îl y a des emplacements de camping pour un léger surplus de frais. Ce qui offre la possibilité aux matelots de faire un répis sur la terre ferme dans un autre mode de camping.

Jour 4 et jour 5

L’île Camelot

Dormir à l'encre

Nous avons découvert l’Île Camelot après quelques tentatives à d’autres endroits. À l’Île Camelot, comme ailleurs aussi, il y a possibilité de s’installer à l’encre dans une magnifique baie. Nous avons préféré nous rendre à l’un des quais disponibles, à l’abri du vent. L’Île Camelot est magnifique pour ses randonnées dans le bois, pour la plongée et les milliers de poissons. Et non ce n’est pas une légende, nous y avons vu pour la première fois les fameux serpents d’eau dont on nous a tant parlé. Deux à trois pieds de long, rouge avec des picots, c’est à 2 reprises qu’on nous a rendu visite tout autour de notre bateau. Rassurez-vous, ils ne mangent pas les humains. C’est aussi là que j’ai nager avec les outardes et les poissons bien sûr.

Milles-iles, Plongee

 

Serpen d'eau

Après la première nuit, on annonçait pluie et mauvais temps pour le lendemain. Sage décision que nous avons eu de demeurer à l’île Camelot, à l’abri des vents mais non pas de la pluie. C’est une excellente idée que j’ai eu d’apporter le jeu de Monopoly et une bouteille de vin de plus…

Non loin de l’île Camelot, le ravitaillement peut se faire à la Marina Gananoque. C’est là que nous irons demain.

Jour 6

La journée du millionaire, pause à la marina de Gananoque. Une nuit de luxe à la Marina question de se revitailler pour reprendre le chemin du retour. Bonne bouffe au resto, bonne douche chaude, glaces, essence, eau… ce sont toutes les excuses à notre halte à Gananoque et qui nous font sentir, le temps de quelques heures, que nous sommes aussi millionnaires parmis ces magnifiques bateaux qui font rêver. La marina est super, et bien organisée.

1000Iles2012 108

Le village est aussi très bien à découvrir et une bonne marche nous fait dégourdir les jambes sur quelques kilomètres. À notre prochain séjour, nous nous sommes promis de payer un hôtel à mes parents afin qu’ils puissent venir nous y rejoindre pour un bref séjour. C’est environ à 2 heures de Montréal après tout et de belles croisières sont offertes pour les gens qui désirent en apprendre plus sur les Mille-îles.

Jour 7

Toute bonne chose a une fin. C’est le départ pour le retour vers la maison. Ce soir nous dormirons au Parc Sauvé de Valleyfield, au menu, les toutsqui (tout ce qui reste) et sans oublier la bonne bouteille de vin pour célébrer la fin de magnifiques vacances avec notre cher couple d’amis fidèles compagnons de navigation.

Et comme tout ceux qui nous l’ont dit, je vous le dis à mon tour, Les Mille-îles, il faut absolument y aller, une des plus belles aventures à ne pas manquer et tout à fait accessible venant de Montréal et de ses environs.

À votre tour

Votre courriel demeure confidentiel. Champs requis *

*

Vous devez utiliser ce HTML et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Aidez-nous à améliorer notre site web.

Sujet

Votre commentaire

Haut de page